La balade des Monts d'Ardèche sur le terrain

Préparée durant l'hiver, la balade des Monts d'Ardèche se devait d'être validée sur le terrain. Un pont de Mai bien négocié a permis de dégager les 5 jours nécessaires à cette virée prometteuse. Voici donc les faits marquants de cette balade moto 100% réseau secondaire  signée B3M.

 

Jour 1: Tours/Bort-les-Orgues

La première journée nous emmène à Bort-les-Orgues. Rien d'extraordinaire sur cette "ouverture" que l'on peut considérer comme une étape de transition. Les premiers virages intéressants apparaissent au sud d'Argenton/Creuse dans la vallée de l'Indre. Le passage sur les rives du lac de Vassivières nous a offert une pause très appréciable, baignade et démonstration des canadairs de la base de Bordeaux comprises. Seul "hic" sur le tracé, laD73 entre Messeix et Bort-les-orgues coupée par un éboulement nous a obligé à improviser les derniers kilomètres.

 

Jour 2: Bort-les-Orgues/Marvejols

La seconde étape est sans aucun doute la plus riche et variée de la virée, à la fois pour la variété des routes empruntées et pour les paysages magnifiques de l'Auvergne et de l'Aubrac. Nous traversons de nombreuses vallées fleuries avant d'arriver au Pas de Peyrol, point de passage obligé. Le barrage de Sarrans est aussi à ne pas manquer. Côté route, je vous conseille tout particulièrement la D78 qui part de St-Geneviève/Argence direction Laguiole. 13 kms de grandes courbes sur un revêtement parfait vous mettra la banane pour plusieurs jours ! A l'opposée, si vous souhaitez tester vos suspensions et la tenue de route de votre moto, ne manquez pas la D52 qui traverse l'Aubrac de Nasbinals à St-Germain- du-Teil. Le paysage vaut aussi le détour.

 

Jour 3: Marvejols/Privas

Le jour 3 débute par une visite des gorges du Tarn. Avec le recule, je pense que cette partie est à éviter. Trop touristique même hors saison, il n'y a rien d'intéressant à rester bloqué derrière des camping-cars ou bus de retraités. Pour nous, cette journée aura été la plus difficile parce qu'elle s'est déroulée sous la pluie et par des températures très basses sur les 3/4 du parcours. Le Mont Aigoual ainsi que l'ensemble du parc des Cévennes doivent être sacrément plus jouissifs par temps sec. 

 

Jour 4: Privas/Besse-et-St-Anastaise

Après Privas, où vous trouverez 2 bonnes adresses de gîte ou hôtel ici, nous attaquons la seconde partie du parc régional des monts d'Ardèche, sous le soleil cette fois-ci. Les premiers kilomètres au nord de Privas se font sur une route plutôt dégradée qui a le mérite de bien réveiller le pilote. Yssingeaux dépassée, nous filons droit sur le Forez et là, ce n'est qu'enchainements de belles routes à travers les grandes forets de sapins. Que du bonheur ! 

 

Jour 5: Besse-et-St-Anastaise

Après une bonne nuit à l'hôtel de la Providence et de la Poste à Besse et St Anastaise, que je vous recommande tout particulièrement pour sa bonne cuisine, il est temps de penser au retour. Si la route est agréablement viroleuse jusqu'à hauteur d'Aubusson, la suite plus tranquille nous permet déjà de nous remémorer ces 5 jours passés à enrouler du câble... en attendant la suite !

 

En résumée, la balade des Monts d'Ardèche, c'est :

  • 5 jours de moto
  • 2800 kms de départementales
  •  25 heures de roulage effectif
  • 12 départements traversés
  • 36 cols franchi 

Écrire commentaire

Commentaires : 0