· 

Triumph T100, Bonnie se bonifie

Triumph Bonneville T100

La Triumph Bonneville T100 fait partie du meilleur de la catégorie vintage. Look, finition, historique du modèle, tout est fait pour titiller la fibre nostalgique du motard. Et ça marche ! Mais le constructeur anglais maintient la pression sur la concurrence en travaillant sa belle sur ses points faibles, comme son caractère trop discret. J’ai eu l’occasion de tester Bonnie millésime 2017 sur un essai de 300 km et je peux vous confirmer que les progrès sont là.

 

Plus qu'Euro 4, c'est surement l'arrivée du moteur liquide qui a transformé la Bonneville T100. Lors de mon essai précédent, j'avais découvert une moto facile de prise en main avec un moteur très linéaire. Si les premiers tours de roue sont toujours aussi aisés, les sensations sont complètement différentes et ce, malgré la perte de 12cv au passage de la nouvelle norme anti-pollution. Le calage de l'allumage à 270° change carrément le caractère de l'anglaise. A 3000 tr/min, vous ouvrez en grand et paf, un bon coup de pied au cul. Bon, ce n'est pas non plus le gros coup de pied façon KTM Super Duke, mais c'est quand même bien sympathique, d'autant que les pots "saucisson" donnent de la voix comme jamais. Les adaptables en deviennent presque inutiles.Vraiment une bonne surprise cette T100 liquide !

 

Repose-pied Triumph Bonneville T100
Les repose-pieds de la T100 ciglés Triumph

 

Côté finition, c'est toujours super soigné à l'image des repose-pieds siglés Triumph. Le Neiman est désormais accouplé à la clé de contact et les compteurs gagnent 2 fenêtres digitales offrant nombre d'information, le tout piloté depuis le commodo gauche. J'ai trouvé la position plus naturelle avec un guidon moins haut et une selle plus moelleuse. De quoi prolonger la balade du dimanche, d'autant que la consommation a légèrement baissé.

 

Triumph Bonnevile, zoo de Beauval et ses  pandas
La Bonneville T100 au pays des pandas

 

La Triumph Bonneville T100 millésime 2017 touche à la perfection dans le style vintage. Elle gagne un caractère qui lui faisait défaut par le passé grâce à un moteur à refroidissement liquide cubant 900cc (865cc précédemment). Et si elle perd en puissance, le couple augmente tout en se plaçant à son maxi 2000 tr/min plus bas que l'ancien modèle (80Nm à 3230 tr/min). Ce moteur vraiment bien pensé lui ouvre la porte des sensations !

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0