Les 7 recommandations du motard

Sécurité routière

Le printemps s’installe et avec lui le plaisir de reprendre la moto après de trop longs mois d’hivernage. Un hivernage subit par la moto mais aussi par le motard, au risque de perdre ses automatismes les beaux jours venus. La prévention routière pense à lui, et avant que l’envie ne lui prenne d’ouvrir les gaz en grand comme un bourrin, elle a listé 7 recommandations à prendre en compte pour que le retour à la vie motard se passe pour le mieux. Soyez prudent !

 

Voici les principaux pièges à éviter quand on roule à moto. On les connait tous, mais il est toujours bon de se les remémorer à l'occasion, et la reprise de la moto en début de saison en est une bonne :

 

 

Piège n°1: l'intersection

À deux-roues lorsque vous abordez une intersection, n’oubliez jamais que les autres usagers peuvent ne pas vous voir. Ralentissez même si vous êtes prioritaire et assurez-vous que le conducteur de la voiture vous a vu (signe de la main, échange de regard…). Si la visibilité est réduite (panneaux publicitaires, véhicules en stationnement, végétaux), tenez-vous prêt à vous arrêter.

 

Piège n°2: la moto "invisible"

À deux-roues, lorsqu’un véhicule arrive en face de vous et s’apprête à tourner à gauche (il ralentit et/ou a mis son clignotant), ayez en tête que vous êtes peut-être « invisible » à ses yeux. Anticipez en ralentissant et tenez-vous prêt à vous arrêter en cas de besoin.

 

Piège n°3: l'accident seul en courbe

À deux-roues, veillez à toujours respecter les limitations de vitesse et à adapter votre allure aux conditions d’adhérence (pluie, feuilles, sable) et de visibilité. En cas de brouillard, ne vous laissez pas surprendre par une courbe en fin de ligne droite. Ralentissez.

 

Piège n°4: l'angle mort/tourne à gauche

À deux-roues, attention à ne jamais effectuer de dépassement à l’approche d’une intersection. En ville, si vous dépassez une file de voiture à l’arrêt ou avançant lentement, roulez à allure lente, n’oubliez pas votre clignotant et au besoin, signalez votre présence en faisant des appels de phares.

 

Piège n°5: l'angle mort/tourne à droite

À deux-roues, ne dépassez jamais par la droite et n’empruntez pas les voies réservées aux bus ou aux cyclistes. Ces manœuvres sont interdites et vous risquez de vous faire piéger par le conducteur d’une voiture ou d’un camion qui ne vous aura pas vu dans son angle mort.

 

Piège n°6: le piéton

99% des véhicules étant des voitures ou des poids lourds, les piétons ont tendance par automatisme à moins prêter attention à l’arrivée éventuelle d’un deux-roues. Lorsque vous approchez d’un passage piéton, ralentissez et arrêtez-vous si besoin pour céder le passage aux piétons qui traversent ou qui souhaitent traverser.

 

Piège n°7: le ralentissement soudain

Lorsque vous suivez un véhicule, respectez toujours la distance de sécurité : 2 secondes au moins. C’est la seule manière de pouvoir réagir à temps en cas de ralentissement brutal.

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0